27 Mar

Les carottes brûlent…

« Les carottes brûlent et nous regardons ailleurs… »

Ce constat, d’autres parisiens plus illustres, l’ont fait avant nous ou presque…
Mais d’autres, bien moins illustres voir pas illustres du tout, n’étaient pas au courant. Alors samedi, au marché*, on leur a dit. Ainsi que pour les salades et les radis…
Autant vous dire que ça les a remués.

Car c’est un secret bien gardé : on brûle en France, au XXIème siècle, des fruits et légumes par milliers !
De bons petits invendus tout moches des marchés.
Tout cabossés, fanés, pourris, crottés, mais si appréciés… …des papilles de nos copains les vers de fumier.
Qui vous les transforment gratos et carbon free en un merveilleux compost.

Alors après avoir parlé poubelle avec les parisiens du quartier, comme il y avait moins de parisiens et presque plus de marché, on est allé s’occuper de nos gueules cassées.

Résultat : fruits et légumes exfiltrés et mis en sécurité. Prêts à être compostés !

Et nous ? Prêts à recommencer !

*cours de Vincennes – métro Nation

Aller à la barre d’outils